La Place aux Herbes d’Uzès

Par la rue Saint-Etienne où l’on remarquera une entrée Louis XIII au numéro 1, on arrive sur la place aux Herbes. Elle fut place Royale, puis place de la République. C’est une vaste ouverture dans les rues étroites d’Uzès, dont les maisons reposent sur des arcades. Un vaste plan de sauvegarde des anciens hôtels a été mis en oeuvre par les Monuments historiques. Lorsqu’on pénètre sur la place aux Herbes, on voit une belle façade Renaissance. Plus loin, à gauche dans un renfoncement, se trouve l’hôtel de la Rochette dont la façade est du XVIIIe. En face, se dresse l’échauguette de la demeure de Moyse Charas, le pharmacien. Enfin, en arrivant au coin de la rue de la République, se trouve l’hôtel d’Aigaliers, du XVIIe siècle. Ces hôtels alternent tout autour de la place avec les maisons à arcades bâties entre le XVIe et le XVIIIe siècle suivant la tradition du Midi.
A quelques mètres de l’entrée de la rue de la République, on tourne à droite sur la place Dampmartin. La partie gauche de la place est encore bordée d’arcades, tandis qu’en face, au coin de la rue Pellisserie, se dresse l’hôtel Dampmartin, dont il faut voir le cour et l’escalier Renaissance. Dans cette rue Pellisserie, au n° 7, l’hôtel de Flaux est un des plus beaux de la ville. Son escalier double et ses hautes grilles sont du XVIIe siècle.
De la place Dampmartin on longe le mur ouest du palais ducal pour arriver devant l’entrée principale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *