• Les garanties PROVENCEPASS :
  • Les meilleures
    attractions de Provence

    Visites, loisirs, sorties
  • Prix en ligne
    le plus bas

    Meilleure offre Internet !
  • Réservation simple
    et rapide de tickets

    Paiements sécurisés

    Alpilles

    Nostradamus

    Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de scienc…

    Catégorie : Étiquette :

    Description

    Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette. Michel de Nostredame naît à Saint-Rémy de Provence le 14 décembre 1503 dans une famille d’origine hébraïque, convertie au catholicisme, de marchands et d’hommes de loi. Il grandit dans un environnement empreint de science et d’humanisme qui imprégnera fortement son évolution. Après une jeunesse studieuse passée à Saint-Rémy, il poursuit ses études à Avignon, puis à la faculté de médecine de Montpellier, où il sera surnommé «Nostradamus» (en latin : «nous donnons ce qui est notre»). Ce grand médecin de la Renaissance, érudit, humaniste, curieux des découvertes géographiques et scientifiques et des idées nouvelles est passionné par l’étude des philosophes grecs, latins, égyptiens et araméens. Après avoir lutté contre la peste à Marseille et à Aix, rencontré Erasme et Scaliger, s’être intéressé à de nombreuses théories scientifiques, il devint conseiller et astrologue de Catherine de Médicis. Il fait de nombreux voyages puis s’installe en 1547 et fonde une famille à Salon de Crau où il réside jusqu’à sa mort. Il est surtout connu pour les prédictions qu’il fit de son vivant, et pour ses «Centuries», prophéties jugées mystérieuses qui excitent toujours la curiosité de nombre de nos contemporains. Au n° 34 de la rue Carnot est située une belle maison à échauguette.


    Avis (0)

    Avis


    Il n’y pas encore d’avis.

    Be the first to review “Nostradamus”


      Alpilles

      Nostradamus

      Catégorie : Étiquette :

      Description

      Michel de Nostredame wordt geboren in Saint-Rémy de Provence op 14 december 1503. Hij groeit op in een omgeving die doordrongen is van wetenschap en humanisme. Na een vlijtige jeugd die hij doorbracht in Saint-Rémy, zet hij zijn studies verder in Avignon en daarna aan de faculteit Geneeskunde van Montpellier, waar hij de bijnaam “Nostradamus” krijgt (in het Latijn: “We geven wat van ons is”). Deze grote dokter uit de renaissance, geletterd, humanist, nieuwsgierig naar geografische en wetenschappelijke ontdekkingen en nieuwe ideeën, is gepassioneerd door de studie van de Griekse, Latijnse, Egyptische en Aramese filosofen. Na zijn gevecht tegen de Pest in Marseille en Aix-en-Provence, zijn ontmoeting met Erasmus en Scaliger en zijn interesse voor talrijke wetenschappelijke theorieën, wordt hij raadsman en astroloog van Catherine de Medici. In 1547 vestigt hij zich in Salon de Crau waar hij een familie sticht en hij verblijft tot aan zijn dood. Hij staat vooral bekend om de voorspellingen die hij deed toen hij nog leefde, en om zijn “Centuriën”, waarzeggingen die als mysterieus werden afgedaan en die nog steeds de nieuwsgierigheid wekken van vele van onze tijdgenoten. Er blijft bijna niets over van zijn geboortehuis dat oorspronkelijk een toren had, op een raam met vensterkruis na, een buste van Nostradamus die in 1859 door Antoine Liotard de Lambescorne gebeeldhouwd werd, en een fontein (de Nostradamusfontein) in de rue Carnot in het oude stadscentrum van Saint-Rémy.


      Avis (0)

      Avis


      Il n’y pas encore d’avis.

      Be the first to review “Nostradamus”


        Alpilles

        Nostradamus

        Catégorie : Étiquette :

        Description

        NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. NOSTRADAMUS (1503-1566) Michel de Nostredame was born in Saint-Rémy de Provence on 14 December 1503. He grew up surrounded by science and humanism. After a youth devoted to scholarship in Saint Rémy, he studied in Avignon, then at the Faculty of Medicine in Montpellier, where he was nicknamed ‘Nostradamus’ (Latin: ‘we give our own’). This great Renaissance doctor, scholar and humanist, with an interest in geographic and scientific discoveries and new ideas, was passionate about studying the Greek, Latin, Egyptian and Aramean philosophers. After fighting the plague in Marseille and Aix, meeting Erasmus and Scaliger and taking an interest in a number of scientific theories, he became counsellor and astrologer to Catherine de Medici. In 1547, he settled and started a family in Salon de Crau, where he lived until his death. He is best known for the predictions he made during his lifetime and for his ‘Centuries’, mysterious prophecies which still arouse curiosity today. Almost nothing remains of his house of birth, originally surmounted by a tower, apart from a mullioned window. A bust of Nostradamus, created in 1859 by the sculptor Antoine Liotard de Lambrescorne, and a fountain (Fontaine Nostradamus) can be found on Rue Carnot in the old centre of Saint Rémy. Next is the residential area where the spas were located among rich villas like the House of the Antae, the House of Atys and other, more humble, single-storey houses.


        Avis (0)

        Avis


        Il n’y pas encore d’avis.

        Be the first to review “Nostradamus”